Léko jette l’éponge

logo léko

Léko ne sera pas le nouvel éco-organisme de la filière REP

Créée en octobre 2016, la société Léko n’est finalement pas parvenue à réunir les fonds nécessaires à son développement, laissant le monopole à Citeo (ex Eco-Emballages) et à Adelphe (filiale de Citeo à 85 %) pour la collecte et la gestion des déchets d’emballages en France.

Le conseil d’administration de Léko avait tiré le signal d’alarme en août dernier, annonçant une suspension provisoire des activités de la société, le temps de réunir de toute urgence les fonds nécessaires. Le 19 octobre dernier, Léko renonce, dans un communiqué de presse, à son agrément d'éco-organisme de la responsabilité élargie du producteur pour les emballages ménagers, mettant un terme à un projet lancé il y a deux ans. La décision a été actée le 17 octobre par son conseil d'administration qui « a constaté que la situation financière de l'éco-organisme ne lui permettait pas la poursuite de son activité ».

Léko avait été officiellement agréé en mai dernier pour la période 2018-2022, ouvrant la voie à la concurrence dans la filière de collecte et de gestion des déchets d’emballages ménagers. Une filière où le taux de recyclage (68 %) ne progresse plus dans l’Hexagone depuis 2013.

Source : Léko

Mise à jour : 
10/11/2017