L’ASTEE élabore un plan stratégique pour 2020

astee 2020

L'association des professionnels de l'eau et des déchets a établi un plan stratégique à l'horizon 2020, pour anticiper les changements des métiers de l'eau et des déchets.

La nécessité d’anticiper et d’accompagner les profonds changements des métiers de l’eau et des déchets comme la révolution numérique, le changement climatique et la réforme de l’organisation territoriale, tout en développant des outils modernes de production et de partage de connaissances ont conduit l’Astee (association des professionnels de l’eau et des déchets) à élaborer un plan stratégique baptisé Astee 2020.
 
Il a été construit par une démarche participative en ligne de tous ses membres. Crucial fut le séminaire du 7 décembre 2016 qui réunit plus de 70 contributeurs, ayant exprimé leurs visions et leurs attentes à travers 10 ateliers de travail. Sur cette base, le projet Astee 2020 a été finalisé, puis approuvé au Conseil d’Administration du 8 juin dernier. L’aboutissement de cette réflexion permet de mobiliser les forces vives autour d’une vision partagée, et d’un plan d’actions opérationnel.
 
Ce plan se décline en 7 axes de travail :

  • L’Astee est ses membres
  • Contributions bénévoles et recettes financières : un effet levier rendu possible par une équipe efficiente
  • Un puissant réseau, croisant métiers et territoires
  • Résolument moderne et attractive pour les jeunes professionnels
  • L’Astee inscrit son action en complémentarité des autres réseaux
  • Vigie pour les professionnels français et voix scientifique et technique française à l’international
  • L’Astee édite TSM, la revue technique de référence de l’eau et des déchets

Source : ASTEE

Mise à jour : 
20/09/2017
Repères : 

L’ASTEE (Association Scientifique et Technique pour l’Eau et l’Environnement, ex-AGHTM) est une association à caractère scientifique et technique reconnue d’utilité publique créée en 1905. Plateforme multi-acteurs, elle rassemble près de 3 800 membres, structures et professionnels issus d’organismes publics et privés intervenant dans les services publics locaux de l’environnement. Avec 45 groupes de travail composés d’environ 400 bénévoles et 13 sections régionales sur l’ensemble du territoire national, elle a vocation à produire et diffuser de l’information technique de référence.

randomness