L’ORDIF participe à la deuxième assemblée générale du projet européen Urban-Waste

lancement projet européen URBAN-WASTE

Lancement du volet de travail piloté par l’ORDIF sur la définition des stratégies à implanter dans les 11 villes cibles

Lancé en juin 2016, le projet européen URBAN-WASTE, financé par le programme Horizon 2020, étudie les problématiques posées par les déchets liés au tourisme dans les villes touristiques européennes. Il vise à permettre à 11 villes touristiques « cibles »* de mieux appréhender les quantités de déchets liées aux activités touristiques et à identifier des pratiques vertueuses de prévention et de gestion.

Un an après le lancement du projet, les 27 partenaires du projet se sont réunis à Copenhague à l’occasion de la deuxième assemblée générale d’Urban-Waste. De premiers résultats sont attendus cet été sur l’analyse des données collectées durant cette première année, à laquelle a participé l’ORDIF en développant une base de données sur la gestion des déchets auprès des onze villes cibles du projet. Une analyse de ces bases de données et de l’impact du tourisme sur la production de déchets sera prochainement publiée. Un article scientifique sur le comportement en matière de consommation individuelle et de gestion des déchets dans un contexte touristique en Europe paraîtra également cet été.

Enfin, l’ORDIF, en charge de la définition des stratégies locales de prévention et de gestion des déchets du tourisme pour l’ensemble des villes cibles, a présenté sa méthodologie de travail. L’ORDIF travaille en concertation avec les 11 villes cibles et les autres partenaires afin d’établir des stratégies qui déboucheront sur l’adoption par les villes cibles de mesures concrètes à mettre en place d’ici la fin de l’année 2018. Ces mesures seront ensuite évaluées durant la troisième et dernière année du projet afin de les optimiser.

* Copenhague (Danemark), Dubrovnik (Croatie), Florence (Italie), Kavala (Grèce), Lisbonne (Portugal), Nice (France), Nicosie (Chypre), Ponta Delgada (Îles Açores, Portugal), Santander (Espagne), Syracuse (Italie) et Tenerife (Îles Canaries, Espagne)

 

Mise à jour : 
20/06/2017
Repères : 

Le projet URBAN-WASTE (« Urban strategies for Waste Management in Tourist Cities »), démarré en juin 2016, s’intéresse aux problématiques posées par les déchets liés au tourisme dans les villes touristiques européennes, avec une approche fondée sur le métabolisme urbain.

Financé à 100% dans le cadre du programme Horizon 2020 (à la suite de l'appel à propositions Waste-6b-2015), ce projet vise à permettre aux villes de mieux appréhender les quantités de déchets liées aux activités touristiques et à identifier des pratiques vertueuses de prévention et de recyclage. 

URBAN-WASTE rassemble 27 partenaires (dont le Gouvernement des Îles Canaries en tant que chef de file du projet) et 11 villes touristiques "cibles" : Copenhague (Danemark), Dubrovnik (Croatie), Florence (Italie), Kavala (Grèce), Lisbonne (Portugal), Nice (France), Nicosie (Chypre), Ponta Delgada (Îles Açores, Portugal), Santander (Espagne), Syracuse (Italie) et Tenerife (Îles Canaries, Espagne).