Open data & déchets : cartographie interactive des déchèteries publiques d’Île-de-France

Les déchèteries sont des installations de collecte de déchets par apport volontaire. En Ile-de-France, depuis 2009 le parc est passé de 150 à 174 déchèteries publiques fixes et près de 77 points de collecte de déchèterie mobile répartis sur 58 communes ont été créés.

L’Observatoire des déchets d’Ile-de-France (ORDIF) étudie dans le cadre de son enquête sur les déchets ménagers et assimilés, les flux collectés dans ces installations et publie une carte interactive des déchèteries publiques fixes franciliennes. Les données ont été versées dans la base OPEN DATA (ouverture des données) du Conseil régional d’Ile-de-France.

En cliquant sur chaque déchèterie, on obtient le détail des informations comme l’adresse, les jours d’ouverture ou encore le détail sur les flux acceptés. Les flux de déchets concernés sont : tout-venant, gravats, déchets verts, ferrailles, bois, pneus, déchets d'équipements électriques et électroniques, textiles, cartons, papiers graphiques, déchets d'activités de soin à risques infectieux, amiante, piles et accumulateurs, huiles. Des filtres permettent également de faire une sélection de données, par exemple sur un département. On constate ainsi que plus d’un quart des déchèteries publiques fixes sont situées en Seine-et-Marne. Les départements des Hauts-de-Seine et de Paris sont ceux où il y a le moins de déchèteries fixes, cependant un réseau de points de collecte mobiles est à la disposition des usagers.

L’ORDIF publiera début 2016 les résultats de son enquête sur les installations de traitement de déchets franciliennes. Certaines données, comme la localisation et le type de traitement, seront versées dans la base OPEN DATA du Conseil régional d’Ile-de-France.

La mise en ligne de la carte interactive des déchèteries fait suite à la publication en juillet 2015 d’une carte des déchèteries publiques franciliennes. Celle-ci est disponible en format A0, affiche en papier (à demander à communication@ordif.com). En complément d’une géolocalisation de chaque déchèterie, les flux acceptés sont représentés par des puces colorées carrées pour les flux entrant dans une filière à responsabilité élargie du producteur – REP – et rondes pour les flux hors REP.

Carte des déchèteries franciliennes en open data