Projet R4R : Regions for Recycling

Logo R4R

Regions for Recycling (R4R) est un projet INTERREG IVC qui a réuni 13 partenaires européens autour des performances de recyclage des déchets municipaux. Ce projet a été lancé officiellement en avril 2012 et a duré 3 ans. L’ORDIF a été le partenaire coordinateur du projet.

Qu’est ce que le projet européen Regions for Recycling (R4R) ?

En septembre 2010, lors des Assises Nationales sur la Prévention et la Gestion des déchets, l’Association des Cités et Régions pour le Recyclage et la gestion durable des Ressources (ACR+) avait lancé l’observatoire décentralisé sur les performances de recyclage des déchets en Europe. Cet observatoire a pour objectif de permettre des comparaisons « non biaisées » entre différents territoires européens. Une vingtaine de territoires (régions, collectivités locales…) ont travaillé en 2011 à la collecte puis à l’analyse de données locales et régionales sur la collecte et le traitement des déchets municipaux.

Le projet Regions for Recycling -R4R- a été conçu dans le but d’étendre les possibilités offertes par cet observatoire en mettant en évidence les facteurs et outils expliquant les meilleures performances. L’objectif est d’utiliser les bases posées par l’observatoire pour identifier des territoires performants, comprendre les instruments qui ont permis ces hautes performances, et à travers l’analyse des spécificités locales réfléchir au transfert de ces instruments entre les territoires.

Ainsi, R4R propose une déclinaison « concrète » des comparaisons établies grâce à l’observatoire, en se concentrant sur l’identification des pratiques et instruments efficaces en matière de recyclage des déchets municipaux.

Le programme INTERREG IVC (échange de bonnes pratiques entre territoires européens) a permis:

  • De capitaliser l’expérience de la première année de l’observatoire pour permettre des comparaisons « saines » entre les territoires,
  • D’apporter un financement permettant d’allouer plus de ressources (humaines, matérielles) au projet.
  • De développer la coopération entre territoires européens sur la gestion des déchets en permettant notamment un transfert de connaissance entre les territoires en avance et les partenaires ayant moins d’expérience.

Par ailleurs, R4R s’est inscrit  dans le projet de Société Européenne du Recyclage, en permettant aux collectivités locales de :

  • Comparer leurs données de gestion des déchets et de recyclage avec des territoires similaires selon une méthode commune de collecte et de présentation des données, construite autour d’un nouvel indicateur, le DREC (Destination RECyclage)
  • Mettre en regard leurs performances de recyclage avec les principaux objectifs européens,
  • D’identifier des bonnes pratiques et des outils qui ont permis à d’autres territoires d’atteindre des hautes performances en matière de recyclage des déchets.

Les différents travaux menés ont permis de tirer des conclusions générales sur les facteurs extérieurs influençant les performances de recyclage ainsi que sur les outils (techniques, économiques, de communication…) qui ont permis à certains territoires d’optimiser leurs performances.

Les principaux résultats du projet ont été :

  • La méthode commune de comparaison des projets construite autour d’un nouvel indicateur, le DREC (Destination RECyclage) qui regroupe tous les flux de déchets envoyés vers le recyclage, qu’ils soient triés à la source ou en centre de tri. Les partenaires ont également déterminé un ensemble de critères de comparaisons pour permettre d’identifier des territoires comparables ainsi qu’une liste d’instruments locaux pour qualifier leur stratégie déchets.
  • Une liste de 40 bonnes pratiques de recyclage, détaillées dans autant de fiches exposant leur mise en œuvre, ressources mobilisées et résultats ;
  • Un outil en ligne permettant à tout territoire en charge de la gestion des déchets de s’identifier, d’entrer ses données et de se comparer avec d’autres territoires présents dans la base.

Cet outil a été présenté à la Direction Générale de l’Environnement de la Commission Européenne qui est vivement intéressée par le benchmarking afin d’étudier la possibilité d’atteindre les objectifs européens. De plus, l’indicateur DREC (pour Destination RECyclage) ainsi que la méthodologie R4R ont été mis en avant lors d’une rencontre entre différents représentants de la Commission européenne, ACR+ et l’ORDIF en 2014, lors de la rédaction du paquet économie circulaire.

La méthodologie R4R a été également citée dans le cadre de la rédaction d’un rapport de référence sur les meilleures pratiques environnementales concernant la gestion des déchets (Best environmental management practice for the waste management sector) sous la responsabilité du Joint Research Centre (JRC) de la Commission Européenne. 

De plus, le projet a eu un impact direct sur différents territoires. Notamment, les 3 grandes régions en charge de la gestion des déchets vont utiliser le DREC dans leur plan régional respectif. Les villes de Tallinn et Lisbonne se sont appuyées sur le benchmarking et les échanges entre partenaires pour construire leur stratégie pour les années à venir.

Les résultats ont été présentés lors de la conférence finale du projet à Sofia, Bulgarie. A cette occasion, un représentant du programme INTERREG a fait part de sa satisfaction au sujet de la coordination et des résultats du projet à l’ORDIF.

Comprendre les différentes performances de recyclage en Europe

En considérant les données nationales des partenaires du projet Regions for Recycling (R4R), on peut constater que plus de 60% des déchets municipaux en Autriche et en Belgique sont recyclés ou compostés (source Eurostat, données 2010). 

Mise à jour : 
16/11/2017
Contact : 

Aurore MEDIEU
Chef de projets Europe
ORDIF - Département déchets de l'IAU
15 rue Falguière 75740 Paris Cedex 15
aurore.medieu@iau-idf.fr

Marie KAZERONI
Chargée de missions Europe