PreWaste : Réunion de travail du 5 au 7 juin 2012

PreWaste 5-7 juin 2012 en Finlande

Les dix partenaires du projet INTERREG IVC PREWASTE se sont réunis à TAMPERE (Finlande) du 5 au 7 juin afin de faire le point sur l’avancée du projet. Débuté en 2010, PREWASTE a pour but principal d’identifier et de partager des bonnes pratiques de prévention de déchets.

A quelques mois de la clôture du projet à Bruxelles (novembre 2012), tous les partenaires du projet PREWASTE ont pu profiter de cette session de travail pour réfléchir notamment aux dernières étapes d’implémentation. Ainsi, les discussions ont principalement portées sur : 

  • L’approbation finale des 20 meilleures pratiques identifiées tout au long du projet grâce au travail préalable sur les indicateurs et le point sur l’avancée des études de faisabilité pour leur transfert ;
  • L’identification d’une méthodologie commune pour la mise en place des actions de prévention sur un territoire ;
  • La réflexion sur la mise en place d’un outil en ligne permettant d’accompagner les acteurs de la prévention.

L’ambition première de PREWASTE est de guider les collectivités mais aussi tous les acteurs de la prévention dans la mise en place et l’évaluation de leurs actions de prévention. Ainsi, dans le cadre du projet, il sera mis en ligne un outil qui facilitera l’usage des indicateurs préalablement identifiés. L’ORDIF, responsable du composant 4 du projet sur les indicateurs, s’est également vu confié la réflexion sur le contenu de cet outil en ligne avec le soutien et l’expérience des autres partenaires.

Lors de cette session de travail à Tampere, un atelier spécifique a été organisé et piloté par Jean-Benoit BEL pour permettre d’approfondir les réflexions autour de cet outil. Deux applications principales s’articuleront donc :

  • Le diagnostic de l’action de prévention : application qui permettra de déterminer le potentiel d’action avant de l’entreprendre ;
  • Le suivi de l’action qui consistera à mettre à disposition des acteurs de la prévention des indicateurs pour évaluer leurs différentes actions.

Chaque partenaire travaille actuellement sur l’étude de faisabilité d’une des bonnes pratiques. L’ORDIF a choisi de travailler sur la question du gaspillage alimentaire. Cette publication sera disponible fin 2012.

Les partenaires Finlandais, organisateur de cette session de travail, ont tenu à cette occasion à présenter leur dernier projet en matière de collecte. En effet, tous les partenaires ont pu découvrir le système de collecte pneumatique mis en place dans un quartier en plein développement de la ville : une occasion d’échanger sur nos systèmes  respectifs.