PreWaste : Réunion de lancement du 28 & 29 avril 2010

 Isarema CIONI (Italie) et Eric CHEVAILLIER (France) signent la convention de partenariats.

Les 28 et 29 avril derniers s’est tenu à Ancône (Italie) la réunion de lancement du projet européen Pre-waste. A cette occasion, l’ensemble des 10 partenaires participant au projet dont l’ORDIF étaient présents.

Pour mémoire, Pre-waste est un projet du programme européen INTERREG IVC qui poursuit un double objectif : recenser les meilleures pratiques en termes de prévention des déchets en Europe, et mettre en place des indicateurs de suivi des politiques de prévention identifiées. Ce projet s’étalera sur 3 ans, de janvier 2010 à décembre 2012. La première journée a permis à chaque partenaire de présenter sa structure.

Les participants appartiennent à des structures diverses (municipalité, organisation régionale, association ou entreprise privée) dont l’activité touche partiellement ou exclusivement le secteur des déchets, et en particulier la gestion des déchets municipaux de différents territoires européens (ville, groupement de commune ou région). Les partenaires responsables d’un « composant » (c’est-à-dire d’une problématique centrale du projet) ont ensuite présenté leur plan de travail pour les 3 ans à venir.

Quatre composants façonnent Pre-waste : la gestion et la coordination (assuré par la Région des Marches - Italie), la communication (ACR+), l’échange d’expériences et l’identification de bonnes pratiques (IBGE), et la définition d’indicateurs et la mise en place d’un outil informatique de suivi (ORDIF).

Durant la seconde journée, les participants se sont répartis en plusieurs groupes de travail. Le groupe d’experts, composé de l’IBGE et de l’ORDIF, a travaillé à la mise en place un langage commun concernant les bonnes pratiques et leur identification. L’ORDIF, responsable de l’évaluation de ces pratiques, a par la suite proposé un cadre de travail et une méthodologie pour la construction des indicateurs. Parallèlement se tenaient deux autres groupes de travail auxquels l’ORDIF a également participé : le premier concernant la communication faite autour du projet et la définition des outils nécessaires aux objectifs de communication, et le second sur la gestion financière du projet. Les premiers échanges ont mis en évidence la diversité des approches en termes de gestion de déchets malgré une base réglementaire commune, ce qui oblige à un important travail de mise en place d’une base commune de définitions et de terminologies, mais laisse également présager d’échanges particulièrement riches sur la prévention. A l’issu de ces deux journées, une convention de partenariat a été signée par l’ensemble des partenaires.
M. Eric CHEVAILLIER, président et représentant légal de l’ORDIF, a pu apposer sa signature sur ce contrat qui scelle les objectifs de coopération et de résultats des 10 partenaires sur la période du projet Pre-waste.