Le Sypred a publié son panorama annuel des déchets dangereux

panorama SYPRED

5,83 millions de tonnes de déchets dangereux ont été traités en France en 2015

Le syndicat professionnel pour le recyclage et l’élimination des déchets dangereux a publié son panorama annuel des déchets dangereux pour l’année 2015. Le tonnage total de déchets dangereux traités en France (hors VHU et hors DEEE) s’élève à 5,83 millions de tonnes, en augmentation de 4,5% par rapport à 2014.

Les filières d'incinération et le stockage récupèrent chacune 30 % de ces déchets dangereux. 21 % d’entre eux sont régénérés ou valorisés, 9 % sont coincinérés, 6 % sont traités chimiquement et 3 % sont soumis à un procédé d’évapo-concentration. Le Sypred note « une légère augmentation des quantités traitées qui bénéficient aux activités de valorisation et de traitement technique. » Par ailleurs, le syndicat remarque « une forte augmentation du captage de l’amiante accompagnée d’une réorientation vers les installations de stockage de déchets non-dangereux. » La gestion des terres polluées et des déchets d’activités de soins à risque infectieux (DASRI) est constante. Enfin, concernant les PCB, le Sypred relève un « statu quo ».

À noter que 516 000 tonnes de DEEE et 485 000 tonnes VHU (fraction déclarée), ont été recensés en 2015. 

Source : SYPRED

Mise à jour : 
17/10/2017
Repères : 

Créé en 1975, le SYPRED « Syndicat Professionnel du Recyclage et de l’Elimination des Déchets Dangereux » représente 58 centres de traitement de déchets dangereux situés en France. Ses membres rassemblent une capacité totale de traitement et de recyclage de 3,2 millions de tonnes par an, et de 220 000 tonnes par an de tri-transit-regroupement. La valorisation énergétique représente 800 000 MWh/an et les matières valorisées 389 000 tonnes/an. Enfin, plus de 4 millions de tonnes/an de CO2 sont évitées (chiffres 2016).