Enquête ORDIF sur la filière Métaux

Métaux

L’état des lieux du recyclage des métaux en Ile-de-France est en cours.

Lancé à l’été 2016, l’ORDIF enquête sur la filière de recyclage des métaux en Ile-de-France. C’est la seconde investigation autour d’une filière de recyclage après celle sur les papiers/cartons en 2015.

Les recycleurs de métaux interrogés sont les collecteurs/trieurs mono-matériaux et transformateurs de déchets métalliques en matière de recyclage commercialisables. Ces travaux poursuivent un objectif d’exhaustivité par le recensement de tous les acteurs de la filière francilienne : entreprises individuelles, PME familiales, jusqu’aux groupes industriels, qu'ils soient adhérents à FEDEREC ou non.

Pour cette enquête, l’ORDIF a adapté sa méthodologie, les acteurs ne connaissant pas forcément l’Observatoire et ses missions, en renforçant sa présence sur le terrain. Après l’envoi de 170 questionnaires papier pendant l’été, la collecte d’informations s’est poursuivie par 91 visites de sites (parfois pour vérifier l’existence/la reprise) soit un parcours de 1 600 km, permettant 44 entretiens à ce jour avec des chefs d’entreprises. Ces rencontres avaient pour objectifs de mieux comprendre le fonctionnement des établissements, leur positionnement dans la filière, leur histoire, l’organisation interne, les ressources humaines, les équipements, la santé économique et le bilan des flux recyclés. Les centres VHU sont également recensés et les données de l’observatoire VHU de l’ADEME seront versées au bilan régional, de même que les données des enquêtes sur les DMA.

Les dernières informations sont actuellement collectées et des investigations auprès des producteurs de déchets métalliques ou des exutoires distants permettront de finir la collecte d’informations en fin d’année. L’étude sur la filière de recyclage Métaux devrait paraître en début d’année 2017.

FEDEREC, la Fédération des entreprises de recyclage, a présenté le 15 novembre les résultats de son observatoire statistique. L'année 2015 est qualifiée d'année noire par FEDEREC. Autant les ferrailles que les métaux non-ferreux ont connu une baisse significative des tonnages collectés en 2014-2015 en France.

Les données de l'ORDIF permettront de préciser les particularismes des établissements et des échanges de flux de la région.