Ecodrop lance une campagne de lutte contre les déchets sauvages du bâtiment

logo ecodrop

#DéfiEcodrop : une opération citoyenne de lutte contre les décharges sauvages

 

Ecodrop lance du 6 juin au 19 juillet 2017, une campagne de lutte contre les déchets sauvages du bâtiment, dans le but de :

  • sensibiliser les citoyens et leur faire prendre conscience de l’enjeu de ce problème ;
  • débarrasser les paysages de ces déchets sauvages.

Pour ce faire, Ecodrop invite les citoyens à partager sur les réseaux sociaux les photos et les lieux de dépôts sauvage, via #DéfiEcodrop. Après réception, Ecodrop s’engage à relayer l’information aux autorités compétentes, et ce, afin de traiter les déchets.

Quelle est la démarche à suivre ?

Prendre une photo de décharges / dépôts sauvages de déchets du bâtiment
Partager la photo au choix sur Instagram ou Facebook avec #defiEcodrop ; ou par email à l’adresse defi@ecodrop.net en renseignant l’adresse ou la zone de pollution

Pour Ecodrop, la viralité et la vitesse des messages, la puissance des photos ou vidéos sur les médias sociaux peuvent permettre d’engager et de faire participer beaucoup de monde en peu de temps et contribuer ainsi à obtenir de véritables résultats. Ecodrop souhaite ainsi lutter contre ce fléau, et réduire significativement le nombre de déchets sauvages provenant du secteur du BTP jetés dans la nature en permettant de remonter des informations du terrain. 

Source : Ecodrop

Mise à jour : 
20/06/2017
Repères : 

Créée en septembre dernier et lauréate de l’appel à projets « Initiative PME – Recyclage et valorisation des déchets » (Ademe-Investissements d’avenir), la start-up Ecodrop a mis en ligne son application d’accompagnement des artisans du bâtiment dans la gestion de leurs déchets de rénovation.

L’idée avec Ecodrop est de simplifier la vie des petits artisans de la rénovation des bâtiments et d’obtenir un service de déchèterie transparent et compétitif au niveau des prix en dépit des petits volumes. Sur l’application, en téléchargement gratuit pour l’artisan, ce dernier peut trouver immédiatement les déchèteries professionnelles de proximité (à moins de 10 min du chantier), avec les coûts de réception des différents déchets qui auront été négociés par Ecodrop.

Le service Ecodrop démarre actuellement en Île-de-France avec un réseau d’une trentaine de déchèteries professionnelles dont le maillage devrait progressivement se densifier. Les prochaines étapes de l’entreprise sont un déploiement du service dans d’autres grandes agglomérations nationales (Lyon, Bordeaux, Marseille…).