Eco-organisme : l’avenir de Léko s’éclaircit

logo léko

L’arrivée de nouveaux actionnaires offrirait à Léko les gages d’une reprise pérenne

L’appel à financement lancé par le conseil d’administration de Léko auprès des metteurs en marché de produits emballés courant août a porté ses fruits au point de « probablement » remettre l’éco-organisme en selle. Les contributeurs ou potentiels nouveaux actionnaires avaient jusqu’au 8 septembre dernier pour se manifester.

Le 22 septembre, Steve Lawson, président de Léko, a indiqué que l’appel lancé l’été dernier par Léko pour trouver des financeurs lui semblait avoir été entendu. Des contacts ont été noués avec des metteurs en marché qui pourraient devenir actionnaires et/ou qui pourraient payer en avance leurs contributions pour permettre à Léko de démarrer et de financer son développement.

Malgré ces avances confortables, jusqu'au bout rien n'est joué. Une offre déposée par un collectif de huit entreprises à la dernière minute devrait néanmoins faire pencher la balance. L’arrivée de ces nouveaux actionnaires offrirait à Léko les gages d’une reprise pérenne. L’affaire semble en bonne voie... Le verdict officiel sera prononcé début octobre.

Source : Déchets-Infos et Process.com

Mise à jour : 
3/10/2017
Repères : 

LÉKO est une société́ française par actions simplifiée, créée en octobre 2016, présidée par Steve Lawson, dont les 7 actionnaires fondateurs sont des metteurs sur le marché́ d’emballages et leurs représentants avec des organisations professionnelles ainsi que des experts du recyclage et de l’éco-conception. Les fondateurs sont Cérélia, La Toque Angevine, la FICIME, l’ADEPALE, Group’Hygiène, France Emballage et Valorie.

L’éco-organisme est aujourd’hui soutenu par 650 entreprises, représentant 135 millions d’euros d’équivalent éco-contributions emballages, soit 20 % du marché.