L'observation environnementale

7 mai 2009
Jeudi 7 Mai 2009 (Jour entier)

L’ORDIF a accueilli le 7 mai 2009 plus d’une centaine de participants lors de cette matinée qui a rassemblé créateurs et utilisateurs des nouveaux outils d’observation environnementale.

De par leur conception et les indicateurs qu’ils produisent, ces différents outils ne permettent pas les mêmes utilisations ; le choix est donc conditionné par les objectifs du suivi environnemental projeté. Les différents acteurs « locaux » de la gestion des déchets ont pu ainsi avoir un aperçu des possibilités offertes par ses outils.

Les différentes présentations ont proposé des approches différentes et complémentaire de l’observation environnementale.

L’Empreinte Ecologique Déchets de Sita propose un calculateur intégré permettant une approche territoriale partagée de la gestion des déchets. Il est utilisable sur un site dédié et paramétrables à l’envie selon les caractéristiques du terrain.

Le Bilan Carbone mis en place par la SEMARDEL est résolument tourné vers l’action ; suite aux évaluations, il s’intègre à un plan de développement à moyen et long terme prenant en compte à la fois évaluation carbone et évaluations financières, dans une perspective de durabilité.

E-Impacts d’Eco Emballages a été utilisée par le Grand Lyon dans le cadre de l’analyse environnementale du plan d’action stratégique déchets 2007-2017 ; l’outil s’est avéré utile pour établir rapidement des comparaisons entre différents scenarii, illustrées par des supports visuels intéressants.

Cependant, le champ d’application de l’outil n’inclut pas les déchèteries et les données standardisées limitent la précision des résultats.

Enfin, un nouvel outil à usage interne est développé par Véolia Propreté : GHG Tracker. Il propose d’évaluer les émissions directes, indirectes et évitées d’un système complet de gestion de déchets en privilégiant l’accessibilité et l’ergonomie afin de permettre son utilisation par des « non initiés ».

La matinée a mis en évidence a la fois l’intérêt croissant des acteurs de la gestion des déchets pour l’observation environnementale et les limites des méthodes existantes. Même si beaucoup de chemin reste à parcourir, les outils se diversifient et évoluent ; plus que des simples outils de suivi, ils deviennent des outils d’aide à la décision.

L’ORDIF invite ses adhérents à rejoindre l’espace privé du site pour prendre connaissance des diaporamas des intervenants et des fichiers sons MP3 des différentes interventions.

Observation environnementale : Les outils pour décider