DMA, les derniers chiffres franciliens : le boum des déchèteries

28 mars 2013
Jeudi 28 Mars 2013 (Jour entier)

Le jeudi 28 mars 2013, l’ORDIF a présenté les résultats de son enquête annuelle sur les déchets des ménages et des professionnels collectés dans le cadre du service public.

90 participants se sont réunis le 28 mars 2013 pour assister à la présentation des résultats de l’enquête annuelle sur les déchets ménagers et assimilés réalisée par l’ORDIF en partenariat avec l’ADEME.

Depuis sa création en 1992, l’ORDIF a vocation à suivre le fonctionnement du service public francilien de gestion des déchets.

Pour ce faire, l’observatoire réalise tous les ans une enquête auprès des collectivités franciliennes ayant une compétence collecte et/ou déchèteries.

Cette enquête permet d’actualiser les connaissances relatives à la gestion des Déchets Ménagers et Assimilés (DMA) et participe à l’évaluation des performances franciliennes au regard des objectifs réglementaires régionaux (PREDMA, PREDD, PREDAS), nationaux (Grenelle de l’Environnement) et européens.

La matinée technique du 28 mars a été l’occasion de présenter les derniers chiffres de la gestion des déchets ménagers et assimilés en Ile-de-France (quantités collectées en 2011, destinations de traitement, évolution des modalités de gestion, etc.).

Un point a également été fait sur les derniers chiffres franciliens des filières REP : emballages ménagers, papiers graphiques, DEEE, piles et accumulateurs, et textiles usagés.

Cet évènement a permis d’évoquer des sujets d’actualité et de mettre en avant certaines tendancesobservées dans le cadre de l’enquête 2011.

Cette année, l’ORDIF a réalisé un focus sur les déchèteries publiques. Une session a été dédiée à la nouvelle réglementation des déchèteries c’est-à-dire à l’évolution de la rubrique 2710 et à ses implications pour les collectivités.

Une seconde session a été dédiée à la place du réemploi en déchèteries à travers le retour d’expériences de collectivités franciliennes.