Déchets de chantiers et biodéchets, quelles installations de traitement en Ile-de-France ?

déchets chantier
Mardi 10 Janvier 2017 - 09:30

Le secteur des déchets du bâtiment et des travaux publics connait une forte évolution. Les chantiers du Grand Paris express vont progressivement s’ouvrir mettant la région face au défi de gérer 43 millions de tonnes supplémentaires de déchets, sans doute pas si inertes que ça, pendant 10 ans. Mais d’autres chantiers s’annoncent également et vont impacter significativement le secteur.

Le cadre institutionnel évolue parallèlement avec notamment le nouveau plan régional unique que doit élaborer le Conseil Régional au cours des prochains mois.

C'est dans ce contexte que l’ORDIF a enquêté spécialement fin 2016 les installations franciliennes ayant reçu des déchets inertes en 2014 et 2015. Cette enquête vient compléter la grande campagne biennale réalisée auprès de l’ensemble des installations recevant des déchets non inertes, non dangereux, dont les résultats ont été publiés dans l’Atlas du traitement en Ile-de-France en juin 2016.

Le 10 janvier 2017, l’ORDIF a présenté les derniers chiffres sur le traitement des déchets de chantiers, compilés grâce à la participation active des acteurs du secteur, en partenariat avec la Région Ile-de-France, la direction régionale de l’Ademe et la DRIEE.

En parallèle, cette matinée a été l’occasion de refaire un point d'étape sur le traitement des biodéchets en Ile-de-France, notamment à travers le développement progressif de la filière méthanisation que l’ORDIF suit dans le cadre du projet européen Horizon 2020 Bin2Grid.

 

Emplacement : 
ORDIF
90 avenue du Général Leclerc
93500 PANTIN
Contact : 

Blandine BARRAULT
Chef de projets Traitement

b.barrault@ordif.com